Newsline Banner
ZEV details revealed, incentives offered
Canada’s Minister of Transport Marc Garneau (left) and John White, CADA President and CEO (right).

ZEV details revealed, incentives offered

April 23rd, 2019

The federal government recently announced important details regarding its national Incentives for the Zero-Emission Vehicles (iZEV) Program, which will officially take effect on May 1, 2019. As of this date, Canadian consumers will be eligible for rebates of up to $5,000 on qualifying ZEV purchases under the government’s plan.

The announcement was made by Canada’s Minister of Transport Marc Garneau on April 17 in Montreal, Que. CADA has worked with the federal government and has pressed hard in Ottawa for the ZEV incentive program — along with all the details — to be implemented as quickly as possible, according to CADA Economist Oumar Dicko.

“We think it’s a step in the right direction, and we are encouraged by the government’s announcement today,” said Dicko, in an interview with CADA Newsline. “The whole industry including CADA has been pushing for a national ZEV strategy over the past few years, and the program announced by the government today will certainly increase the demand for zero-emission vehicles and make them more affordable for Canadians.”

The association consulted with the Prime Minister’s office and the Liberal Auto Caucus prior to and after the budget was released, regarding the ZEV incentive plan. CADA has also met on multiple occasions with senior officials from the department of Transport and Innovation, and has spoken directly to the Minister of Finance about the plan.


Mélanie Joly, Minister of Tourism, Official Languages and La Francophonie (left), and Canada’s Minister of Transport Marc Garneau (right).

The program, now set to officially take effect in May, is expected to serve as an incentive for consumers to renew their interest in purchasing ZEVs.

The government is proposing to invest $300 million over three years on the plan, offering a $5,000 rebate to Canadians who purchase or lease an eligible ZEV: a battery electric, hydrogen fuel cell, or longer range plug-in hybrid vehicle. Consumers that select a shorter-range plug-in hybrid vehicle will receive a $2,500 rebate towards their purchase.

They must also select an eligible ZEV with a base-model MSRP of less than $45,000 for passenger vehicles featuring six or fewer seats. Consumers can then add up to $10,000 in options. Those that purchase a ZEV with an MSRP of less than $55,000 with seven or more seats can add up to $5,000.

CADA worked closely with the government to ensure the program is national in scope, and stackable with other provincial incentives such as in Quebec and B.C., so that every dealer and consumer across the country can benefit from the program. The association has also ensured the eligibility criteria for ZEVs includes plug-in hybrids.

John White, CADA President and CEO said it will be important for the program to be seamless for both consumers and dealers.

“The provincial incentive program in Quebec and in B.C. works well; in Ontario, it did not work so well,” said White. “We provided this feedback to Transport Canada, whom we have been working with behind the scenes to ensure they are able to roll out a program that will meet all of our requirements.”

He adds that there are still some details to be worked out, but that CADA is engaged and committed to continue working with the federal government to ensure an efficient implementation and administration of the program.


Denis Dessureault, Executive Vice-President of the Corporation of the Montreal Automobile Dealers CCAM (left), CADA Economist Oumar Dicko (centre), and John White, CADA President and CEO (right).

White and Dicko were among several industry members that attended the ZEV press conference in Montreal. Others included Denis Dessureault, Executive Vice-President of the Corporation of the Montreal Automobile Dealers (CCAM), Robert Poëti, President and CEO of the Quebec Dealers Association (CCAQ), and Sidney Ribaux, Executive Director of the environmental group Équiterre. Anson Duran, Policy Advisor, Office of the Minister of Transport at Government of Canada, and Mélanie Joly, Minister of Tourism, Official Languages and La Francophonie, were also present.

Dealers with questions can call CADA’s Ottawa office at 1-800-465-3054 or email Huw Williams at huw@cada.ca or Oumar Dicko at odicko@cada.ca

Écho-CADA Banner
Détails du programme d’incitation sur les VEZ
Marc Garneau, ministre des Transports du Canada (à gauche) et John White, président et chef de la direction de la CADA (à droite).

Détails du programme d’incitation sur les VEZ

Le 23 avril 2019

Le gouvernement fédéral a récemment annoncé des détails importants sur son programme national Incitatifs pour l’achat de véhicules zéro émission (iVZE), qui entrera officiellement en vigueur le 1er mai 2019. À partir de cette date, les consommateurs canadiens auront droit à un rabais d’au plus 5 000 $ à l’achat d’un VEZ admissible.

Le ministre des Transports du Canada, Marc Garneau, en a fait l’annonce à Montréal, au Québec, le 17 avril. La CADA a travaillé avec le gouvernement fédéral et l’a pressé d’annoncer tous les détails du programme d’incitation sur les VEZ et de le mettre en œuvre dans les plus brefs délais possible, selon l’économiste de la CADA, Oumar Dicko.

«Nous pensons que c’est un pas dans la bonne direction et nous sommes encouragés par l’annonce du gouvernement aujourd’hui», a dit M. Dicko dans une entrevue accordée à Écho-CADA. «Toute l’industrie, la CADA y compris, préconise une stratégie nationale en matière de VEZ depuis quelques années, et le programme que le gouvernement vient d’annoncer fera certainement augmenter la demande pour les véhicules à émission zéro et les rendra plus abordables pour les Canadiens.»

La Corporation a discuté du programme d’incitation sur les VEZ avec le bureau du premier ministre et le caucus libéral sur l’automobile avant et après le dépôt du budget. La CADA a également rencontré à maintes reprises des hauts fonctionnaires des ministères des Transports et de l’Innovation; et a discuté directement avec le ministre des Finances à propos du programme.


Mélanie Joly, ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie (à gauche), et Marc Garneau, ministre des Transports du Canada (à droite).

On s’attend à ce que celui-ci, qui prendra officiellement effet en mai, renouvelle l’intérêt des consommateurs pour l’achat d’un VEZ.

Le gouvernement se propose d’investir 300 millions de dollars sur trois ans et d’offrir un rabais de 5 000 $ aux Canadiens qui achètent ou louent des VEZ admissibles : véhicules électriques à batterie, véhicules à pile à combustible à hydrogène ou véhicules hybrides rechargeables à autonomie accrue. Les consommateurs qui optent pour un hybride rechargeable dont l’autonomie est plus courte auront droit à une remise de 2 500 $ sur leur achat.

Ils devront en outre choisir un VEZ admissible dont le PDSF pour le modèle de base est inférieur à 45 000 $. Ces voitures de tourisme pourront compter au maximum six places. Les consommateurs auront ensuite le droit d’ajouter des options d’une valeur maximale de 10 000 $. Ceux qui choisissent un VEZ de sept places ou plus dont le PDSF ne dépasse pas 55 000 $ pourront ajouter au plus 5 000 $ d’options.

La CADA a collaboré étroitement avec le gouvernement pour veiller à ce que le programme ait une portée nationale et soit compatible avec les autres mesures d’incitation provinciales, comme celles du Québec et de la Colombie-Britannique, de sorte que tous les concessionnaires et tous les consommateurs du pays puissent en profiter. La Corporation s’est également assurée que les véhicules admissibles au programme iVZE incluraient les hybrides rechargeables.

Au dire de John White, président et chef de la direction de la CADA, il est important que le programme soit transparent pour les consommateurs comme les concessionnaires.

Les mesures incitatives provinciales du Québec et de la Colombie-Britannique fonctionnent bien; en Ontario, ça n’a pas vraiment été le cas», a dit M. White. «Nous avons fait part de nos commentaires à Transports Canada, avec qui nous travaillons en coulisse pour veiller à ce que le programme qu’il mettra en œuvre satisfasse à toutes nos exigences.»

Il a ajouté qu’il reste quelques détails à mettre au point, mais que la CADA s’est engagée à poursuivre son travail avec le gouvernement fédéral pour garantir une mise en œuvre et une administration efficaces du programme.


Robert Poëti, président et chef de la direction de la Corporation des concessionnaires d’automobiles du Québec (CCAQ).


(de g. à d.) Denis Dessureault, vice-président exécutif de la Corporation des concessionnaires d’automobiles de Montréal (CCAM), Oumar Dicko, économiste de la CADA, et John White, président et chef de la direction de la CADA.

MM. White et Dicko ont assisté à la conférence de presse sur le programme iVZE à Montréal en compagnie de plusieurs autres membres de l’industrie : Denis Dessureault, vice-président directeur de la Corporation des concessionnaires d’automobiles de Montréal (CCAM); Robert Poëti, président et chef de la direction de la Corporation des concessionnaires d’automobiles du Québec (CCAQ); et Sidney Ribaux, directeur général du groupe environnemental Équiterre. Anson Duran, conseiller en politiques au bureau du ministre des Transports du gouvernement du Canada; et Mélanie Joly, ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, étaient aussi présents.

Les concessionnaires qui ont des questions peuvent appeler le bureau de la CADA à Ottawa au 1-800-465-3054 ou écrire à Huw Williams à huw@cada.ca ou à Oumar Dicko à odicko@cada.ca.