Newsline Banner
CADA lobbies government to quickly roll out ZEV program

CADA lobbies government to quickly roll out ZEV program

April 15, 2019

CADA is pressing the government to roll out its zero-emission vehicle (ZEV) rebate program as quickly as possible. The Government of Canada assured the association that its incentives will be nationwide in scope, and that they would be stackable with other provincial rebates.

“This was the one detail we received from the government — the ZEV program incentives would be both national and stackable with other provincial incentives, such as in Quebec or British Columbia, which offer similar rebates for these types of vehicles,” said Oumar Dicko, CADA Economist. “Still, we need the government to make an official announcement.”

The incentive plan was revealed when Canada’s Finance Minister Bill Morneau tabled the 2019 federal budget March 19 in the House of Commons. CADA then reached out to the government for more information, and received assurances that the ZEV program was being hammered out and details were to come, but a deadline was not mentioned.

“The timeline is unclear, but CADA was assured by the government that their goal is to quickly roll out these incentives to avoid stalling ZEV sales in Canada,” said Dicko. “This is because a rational consumer, knowing that there could be incentives in a few months, will delay their decision to purchase a vehicle until they can actually benefit from the rebate.”

Dicko said ZEV sales have stalled since the rebate program announcement with the federal budget in March. The association has discussed the issue with government officials — that the lack of clarity and a timetable have left consumers in wait-mode and dealers with inventory they are not able to sell.

“While we are encouraged by the government’s recent announcement about these national incentives, we are concerned about the lag time and the official start of the program,” said Dicko. “The message we are bringing to the government is to complete the program and launch it as quickly as possible, while also ensuring important details are made clear to dealers and consumers.”

Dicko said they are seeking an official statement that the rebate will be stackable with other provincial incentives. And that the $45,000 MSRP price threshold for the incentive will allow consumers to add options to the vehicle, which will inevitably boost the price. “The devil is in the details,” said Dicko.

CADA is also working to ensure the program includes more vehicles such as plug-in models, which were not mentioned in the federal budget announcement last month.

As for the question of a ZEV mandate, it appears the government has not rolled one out and has instead left it as a target. That target was announced in February and aims to have ZEVs account for 100 per cent of new cars sold in 2040.

“Instead of a ZEV mandate, the government plans to meet and collaborate with the vehicle manufacturers in order to set up voluntary sales targets,” said Dicko. “That was clear when reviewing the budget, and we have not heard it any other way.”

The ZEV program incentives are meant to help boost the adoption rate of these vehicles across the nation, and are in addition to any voluntary provincial sales targets that may be in the pipeline.

Écho-CADA Banner
La CADA presse le gouvernement de lancer sans tarder le programme sur les VEZ

La CADA presse le gouvernement de lancer sans tarder le programme sur les VEZ

Le 15 avril 2019

La CADA presse le gouvernement de déployer son programme de remises sur les véhicules à émission zéro (VEZ) le plus rapidement possible. Le gouvernement du Canada a assuré la Corporation que ses mesures d’incitation auront une application nationale et qu’elles seront cumulables avec les remises provinciales.

«C’est un des détails que nous avons appris du gouvernement : les mesures incitatives du programme sur les VEZ seront nationales et compatibles avec les autres avantages provinciaux, comme ceux du Québec ou de la Colombie-Britannique, qui offrent des rabais similaires sur ces types de véhicules», a dit Oumar Dicko, économiste de la CADA. «Mais nous avons quand même besoin que le gouvernement l’annonce officiellement.»

Le programme d’incitation a été rendu public quand le ministre des Finances du Canada, Bill Morneau, a déposé le budget fédéral de 2019 le 19 mars à la Chambre des communes. La CADA a ensuite demandé de plus amples renseignements au gouvernement et s’est vu promettre que le programme sur les VEZ était en cours d’élaboration et que plus de détails suivraient, mais aucune date d’entrée en vigueur n’a été mentionnée.

«L’échéancier n’est pas clair, mais le gouvernement a assuré à la CADA qu’il avait pour but de déployer les mesures incitatives rapidement afin d’éviter le ralentissement des ventes de VEZ au Canada», a rapporté M. Dicko. «C’est parce qu’un consommateur sensé, conscient que des mesures incitatives seront possiblement offertes dans quelques mois, reportera sa décision d’achat d’un véhicule jusqu’au moment où il pourra se prévaloir de ce rabais.»

Au dire de M. Dicko, les ventes de VEZ sont au point mort depuis l’annonce du programme de remises dans le budget fédéral en mars. La Corporation a discuté du problème avec des fonctionnaires du gouvernement, soit que les consommateurs ont décidé d’attendre et que les concessionnaires sont aux prises avec des stocks invendables en raison du manque de clarté et de l’absence d’échéancier.

«Bien que nous soyons encouragés par l’annonce récente du gouvernement au sujet de ces mesures d’incitation nationales, nous nous inquiétons de l’écart de temps qui la sépare de la prise d’effet du programme», a insisté M. Dicko. «Nous voulons faire comprendre au gouvernement que le programme doit être mis au point et lancé dans les plus brefs délais possible; et que les détails importants doivent être expliqués clairement aux concessionnaires et aux consommateurs.»

Selon M. Dicko, la Corporation aimerait qu’on annonce officiellement le caractère cumulable de ces remises et des mesures provinciales. Et que le seuil d’admissibilité, un PDSF de 45 000 $, permettra aux consommateurs d’ajouter des options au véhicule, ce qui fera inévitablement augmenter le prix. «Tout est dans les détails», a dit M. Dicko.

La CADA travaille aussi pour s’assurer que le programme inclut plus de types de véhicules, comme les modèles rechargeables, qui n’ont pas été mentionnés dans l’annonce accompagnant le budget fédéral le mois dernier.

Pour ce qui est d’un mandat en matière de VEZ, il semble que le gouvernement n’ait rien préparé et en considère les grandes lignes comme un but. Cet objectif, annoncé en février, vise à ce que la totalité des véhicules neufs vendus en 2040 soient des VEZ.

«Au lieu d’un mandat en matière de VEZ, le gouvernement prévoit de collaborer avec les constructeurs d’automobiles pour fixer des objectifs de ventes volontaires», a indiqué M. Dicko. «C’est ce qui s’est dégagé clairement de notre lecture du budget, et nous n’avons eu aucune preuve du contraire.»

Les remises sur les VEZ visent à faire augmenter le taux d’adoption de ces véhicules à l’échelle du pays et s’ajouteront à tous les objectifs volontaires de ventes des provinces qui pourraient être en développement.