Newsline Banner
Budget incentives to boost ZEV adoption

Budget incentives to boost ZEV adoption

April 1, 2019

Canada’s Finance Minister Bill Morneau tabled the 2019 federal budget March 19 in the House of Commons, revealing several interesting developments — particularly in terms of its zero-emission vehicle (ZEV) plan.

In February, the Government of Canada announced its goal for ZEVs to account for 100 per cent of new cars sold in 2040. Morneau reiterated the goal and discussed new incentives to help boost the adoption rate of these vehicles across the nation, according to CADA Economist Oumar Dicko.

“The government is now supporting their ZEV sales target with incentives to increase the rate of adoption by Canadians and to make them more affordable,” said Dicko, in an interview with CADA Newsline. “The budget introduced a new federal purchasing incentive of $5,000 towards ZEV and hydrogen-fuel vehicles with a maximum price tag of $45,000 (MSRP).”

Dicko said the budget was lacking the necessary details in terms of the overall design of the program. Quebec and British Columbia currently offer similar rebates, and it is unclear if the new incentives discussed in the budget will be in addition to these rebates, or if they will make up part of the incentives.

CADA has spoken to the Finance Minister, the Prime Minister and the Transport Minister’s offices to obtain clarification on the design of the federal ZEV incentives program. "We have highlighted the need to quickly operationalize the program. The government has assured the association that they are committed to working with CADA and the OEMs to effectively roll out the incentives."

The budget also included a number of new spendings that targeted middle-class Canadians, ranging from millennials to seniors and blue-collar workers. These include support for first-time home buyers, enhancements to the Canada Pension Plan (such as higher GIS exemption), and a new training benefit program to ensure workers get the skills they need to enter the labour force, or to update their skills.

“This is the government’s fourth and last budget in the House of Commons before the 2019 election in October,” said Dicko. “With the economy near stagnation and a looming election, it was time for the government to make their re-election pitch through the budget. However, the budget clearly confirms that the government will be running a deficit of $19.8 billion for 2019-20, and is projected to decrease to $9.8 billion in five years.”

“Long-range structural federal deficit remains a key concern to Canada’s overall fiscal climate,” said Dicko.

The association is actively working with the Federal Government on these new developments and will keep dealers informed about important information that may affect automotive retailers and the industry as a whole.

Écho-CADA Banner
Des mesures d’incitation budgétaires pour favoriser l’adoption des VEZ

Des mesures d’incitation budgétaires pour favoriser l’adoption des VEZ

Le 1er avril 2019

Le 19 mars, le ministre canadien des Finances, Bill Morneau, a présenté le budget fédéral de 2019 à la Chambre des communes. On y a fait plusieurs découvertes intéressantes, en particulier son plan pour les véhicules à émission zéro (VEZ).

En février, le gouvernement du Canada a annoncé son but : que la totalité des véhicules neufs vendus en 2040 soient des VEZ. M. Morneau a réitéré cet objectif et discuté de nouvelles mesures incitatives qui aideraient à accroître le taux d’adoption de ces véhicules à l’échelle du pays, selon l’économiste de la CADA, Oumar Dicko.

«Le gouvernement appuie maintenant son objectif de ventes de VEZ avec des mesures incitatives visant à augmenter le nombre de Canadiens qui les adoptent et à les rendre plus abordables», a résumé M. Dicko dans une entrevue accordée à Écho-CADA. «Le budget contenait une nouvelle mesure d’encouragement à l’achat fédérale de 5 000 $ sur les VEZ et les véhicules à pile à hydrogène au PDSF maximal de 45 000 $.»

Au dire de M. Dicko, le budget manquait de détails quant à la conception générale du programme. Le Québec et la Colombie-Britannique offrent actuellement des remises similaires, et le budget ne précise pas si les nouvelles mesures d’incitation s’ajouteront à celles qui existent déjà ou si elles y seront intégrées.

La CADA a parlé aux bureaux du ministre des Finances, du premier ministre et du ministre des Transports pour obtenir des éclaircissements sur la configuration du programme d’incitation fédéral sur les VEZ. «Nous avons insisté sur la nécessité de mettre le programme en œuvre rapidement. Le gouvernement nous a assuré de son engagement à travailler avec la CADA et les constructeurs pour mettre en œuvre les programmes d’incitation.»

Le budget incluait aussi un certain nombre de nouveaux postes de dépenses ciblant les Canadiens de la classe moyenne, des membres de la génération Y aux personnes âgées en passant par les cols bleus. Ils comprennent une aide pour les acheteurs d’une première maison, des améliorations au Régime de pensions du Canada (comme une exemption accrue du Supplément de revenu garanti) et un nouveau programme de prestations de soutien à la formation, pour permettre aux travailleurs d’acquérir les compétences dont ils ont besoin pour participer au marché de l’emploi ou de se recycler.

«Il s’agit du quatrième et dernier budget du gouvernement à la Chambre des communes d’ici l’élection de 2019, qui se tiendra en octobre», a dit M. Dicko. «Dans le contexte d’une économie stagnante et d’une élection imminente, il était temps que le gouvernement présente ce budget tout en demandant à être réélu. Cependant, le budget confirme sans équivoque que le gouvernement enregistrera un déficit de 19,8 milliards de dollars pour l’exercice 2019-2020; il devrait baisser à 9,8 milliards d’ici cinq ans.»

«Un déficit structurel à long terme demeure préoccupant pour le climat fiscal général du Canada», a précisé M. Dicko.

La Corporation travaille activement avec le gouvernement fédéral sur ces nouveaux développements et fournira à ses membres de l’information importante susceptible d’avoir une incidence sur les concessionnaires d’automobiles et l’ensemble de l’industrie.