Newsline Banner
CADA, TADA host political leaders at CIAS

CADA, TADA host political leaders at CIAS

February 24th, 2020

As part of the ongoing effort to maximize the political impact of the Canadian International AutoShow (CIAS), CADA, along with TADA and the manufacturer associations, have worked hard to ensure that politicians responsible for the automotive industry actually visit the show.

In an interview with CADA Newsline, Huw Williams, CADA’s Director of Public Affairs, said it was important for these politicians to attend the show to learn about its unique consumer impact, its importance to the economy, cutting-edge technology, and the programs involved in automotive skills training.

“This year featured several highlights. Ontario Premier Doug Ford visited the auto show on multiple occasions, taking time to tour the skills training session sponsored by TADA’s initiative Cars and Jobs,” said Williams. “The session featured a skills contest with young students looking at automotive careers, which gave the Premier a real opportunity to see first-hand the emphasis dealers put on bringing young people into the car businesses and the service technicians of the future.”

Ford took the time to speak with TADA’s leadership, including auto show president, Susan Gubasta, and TADA President Cliff Lafreniere. Williams and Frank Notte, of TADA’s government relations team, also took time to introduce the Premier to dealers from across the province. In the evening, Ford met with dealer and manufacturer leaders — including CADA Chairman Mike Stollery and the CEOs who manufacture vehicles in Ontario.

On the federal side of the equation, Williams toured the event with Navdeep Bains, Canada’s Minister of Innovation, Science and Economic Development, along with a group of senior Members of Parliament from the auto caucus. “Importantly, the auto caucus has made a specific recommendation in the pre-budget period to Minister Bill Morneau requesting an end to the luxury tax proposal,” said Williams.

He said he spoke to Bains directly about the downside of the proposed luxury tax, and how it would actually hurt the electric vehicle technology and investment in the Candian auto industry — and how it would mostly negatively impact dealers and their employees. It would also not produce any increased revenue for the government.

Bains also took time to make an announcement about increased government funding for an initiative called Unplugged, which would increase electrification options for Canadian consumers. The CIAS itself featured more than 40 electric and plug-in hybrid vehicles, some available for test drive and others on display.

Media Day was February 13, while the auto show was open to the public from February 14-23.

Écho-CADA Banner
La CADA et la TADA reçoivent des chefs politiques au CIAS

La CADA et la TADA reçoivent des chefs politiques au CIAS

Le 24 février 2020

Dans le cadre de ses efforts continus pour maximiser les retombées politiques du Canadian International AutoShow (CIAS), la CADA a travaillé de concert avec la TADA et les associations de constructeurs pour s’assurer que les politiciens responsables de l’industrie automobile visiteraient le salon.

Dans une entrevue accordée à Écho-CADA, Huw Williams, directeur des affaires publiques de la CADA, a dit qu’il était important que ces politiciens visitent le salon pour en apprendre plus sur ses retombées uniques pour les consommateurs, son importance pour l’économie, ses technologies de pointe et les programmes liés à la formation professionnelle dans le domaine automobile.

«Le salon de cette année a compté plusieurs grands moments. Le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, a fréquenté le salon de l’auto à plusieurs reprises. Il a pris le temps de visiter la séance de formation professionnelle commanditée par le programme Carrières Auto de la TADA», a dit M. Williams. «La séance présentant un concours de compétences entre des étudiants qui s’intéressent à des carrières automobiles a donné au premier ministre une occasion concrète de voir en personne les efforts que les concessionnaires déploient pour attirer les jeunes dans l’industrie automobile et recruter les techniciens d’entretien de l’avenir.»

M. Ford s’est en outre entretenu avec de hauts dirigeants de la TADA, dont la présidente du salon de l’auto, Susan Gubasta, et le président de la TADA, Cliff Lafreniere. M. Williams et Frank Notte, de l’équipe des relations gouvernementales de la TADA, ont aussi pris le temps de présenter le premier ministre à des concessionnaires de partout dans la province. En soirée, M. Ford a rencontré des dirigeants de concessions et de constructeurs, dont le président du C.A. de la CADA, Mike Stollery, et les chefs de la direction d’entreprises qui construisent des véhicules en Ontario.

Du côté du fédéral, M. Williams a visité l’événement avec Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique du Canada, qui était accompagné d’un groupe d’éminents députés du caucus sur l’automobile. «Fait important, le caucus sur l’automobile a fait au ministre Bill Morneau, durant la période prébudgétaire, des recommandations précises préconisant l’abandon de la proposition d’une taxe de luxe», a dit M. Williams.

Il a indiqué avoir parlé directement au ministre Bains de l’inconvénient de la taxe de luxe proposée et de ses effets nuisibles à la technologie des véhicules électriques et à l’investissement dans l’industrie automobile canadienne; et précisé qu’elle lèserait principalement les concessionnaires et leurs employés. En outre, elle ne générerait aucune augmentation de recettes pour le gouvernement.

M. Bains a également profité de l’occasion pour annoncer des fonds gouvernementaux additionnels pour l’initiative Unplugged, qui multiplierait les options d’électrification pour les consommateurs canadiens. Au CIAS même, plus de 40 véhicules électriques et hybrides rechargeables ont été exposés; certains étaient disponibles pour un essai routier.

La journée des médias s’est tenue le 13 février, alors que le salon de l’auto a été ouvert au public du 14 au 23 février.