Newsline Banner
Neil Kalawsky completes second term on CADA Executive Committee

Neil Kalawsky completes second term on CADA Executive Committee

November 19, 2018

Neil Kalawsky, Senior Past Chairman of the CADA Executive Committee, has officially completed his final term and will retire from the Committee. The announcement was made during the semi-annual Board of Directors meeting in St. John’s, N.L., in October, where Calgary dealer Perry Itzcovitch was named the association’s 78th Chairman.

“We would like to thank Neil for his years of service to the Executive Committee,” said CADA President and CEO John White, in an interview with CADA Newsline. “In fact, to truly recognize his contributions, we need to thank him twice.”

The Alberta-born dealer, now President and General Manager of Kalawsky Chevrolet Buick GMC in Castlegar, B.C, is the only dealer in the history of CADA who returned for a second term on the Executive Committee. The first term took place between 2006-2012, during which he became the Committee’s 69th Chairman in 2009; and the second between 2016-2018, when his predecessor Harry Mertin retired from the auto business and stepped down from the Association.

Kalawsky became Chairman of the Executive Committee during an unprecedented period in the history of Canadian auto retail, when the national dealer group was dealing with the fall-out of the financial crisis in 2009. During that time, Kalawsky was actively involved in promoting the association’s message with policymakers in Ottawa.

He returned once more when fellow B.C. dealer Harry Mertin left the Committee. Kalawsky entered the rotation as the Immediate Past Chairman, and then completed his final term during the NAFTA renegotiation period, when the threat of auto tariffs loomed over the Canadian auto industry.

“Neil’s extensive background with both domestic and foreign-based brands, and his association involvement, have brought valuable knowledge and experience to the Committee,” said White.

Kalawsky began his automotive career in 1965 in Alberta, where he later purchased his first General Motors store in 1978. He bought the Kalawsky Chevrolet Buick GMC eleven years later and has created a thriving business. He describes himself as a "hands-on dealer who works in the store every day and runs a small family-operated dealer group,” according to his dealership website.

“He served as the perfect example of a dealer from a small community that brought forth a wealth of experience, energy, and valuable insights for the benefit of all dealers in Canada,” said White.

Écho-CADA Banner
Neil Kalawsky complète son second mandat au Comité exécutif de la CADA

Neil Kalawsky complète son second mandat au Comité exécutif de la CADA

Le 19 novembre 2018

Neil Kalawsky, ancien président du Comité exécutif de la CADA, a officiellement complété son dernier mandat et prendra sa retraite du comité. L’annonce en a été faite durant l’assemblée semestrielle du conseil d’administration qui a eu lieu à St. John’s, à Terre-Neuve-et-Labrador, en octobre. À la même occasion, le concessionnaire de Calgary Perry Itzcovitch a été nommé 78e président du C.A. de la Corporation.

«Nous tenons à remercier M. Kalawsky pour ses années de service au Comité exécutif», a dit le président et chef de la direction de la CADA, John White, lors d’une entrevue donnée à Écho-CADA. «En fait, pour vraiment souligner ses contributions, nous avons besoin de le remercier deux fois.»

Né en Alberta, le président-directeur général de Kalawsky Chevrolet Buick GMC de Castlegar, en Colombie-Britannique, est le seul concessionnaire de l’histoire de la CADA à être revenu servir un second mandat au Comité exécutif. Il s’est acquitté de son premier mandat de 2006 à 2012, alors qu’il est devenu 69e président du comité en 2009; et de son second entre 2016 et 2018, quand son prédécesseur Harry Mertin a pris sa retraite et quitté ses fonctions à la Corporation.

M. Kalawsky a été président du Comité exécutif à une époque sans précédent pour le secteur canadien de la vente au détail de véhicules, quand le groupe de concessionnaires national a dû faire face aux retombées de la crise financière de 2009. Durant cette période, M. Kalawsky s’est impliqué activement dans la communication du message de la Corporation auprès des stratèges à Ottawa.

Il a fait un retour quand son confrère britanno-colombien Harry Mertin a quitté le comité. M. Kalawsky est entré dans le cycle en tant que président sortant, puis a terminé son dernier mandat durant la renégociation de l’ALENA, sous la menace de tarifs douaniers sur l’automobile pour l’industrie automobile du Canada.

«La longue carrière de M. Kalawsky dans la vente de véhicules de marques nord-américaines et étrangères, de même que son engagement dans sa corporation, ont fait profiter le comité de connaissances et d’une expérience précieuses», a dit M. White.

La carrière de M. Kalawsky a débuté en 1965 en Alberta, où il a acheté son premier établissement General Motors en 1978. Il a acquis la concession Kalawsky Chevrolet Buick GMC 11 ans plus tard et créé une entreprise prospère. Il se décrit comme un «concessionnaire pragmatique qui travaille dans ses établissements tous les jours et dirige un petit groupe de concessions familial», peut-on lire sur le site Web de sa concession.

«Il est l’exemple parfait du concessionnaire originaire d’une petite ville qui a mis son expérience, son énergie et ses connaissances au service de tous les concessionnaires du Canada», a conclu M. White.