Newsline Banner

Market & Economy Watch – September Data

October 22, 2018

By Oumar Dicko

The Canadian economy remains buoyant. Economic growth has accelerated at an annualized rate of 2.9% in the second quarter from 1.4% in the first quarter. The uplift was mainly supported by a rebound in exports and strengthening business investment. Despite the trade tensions, exports picked up over the summer due to a strong global demand, robust US economy and higher commodity prices.

The labour force added an impressive 63000 jobs in September, but it was mainly driven by an increase in part-time employment. Unemployment dropped to 5.9%.

CPI inflation has jumped to 2.8%, well above the normal 2% target rate. The Bank of Canada maintained its policy interest rate despite these inflationary pressures on the economy citing the uncertainty around the trade tension’s impact on the economy and the effects of recent interest rates hikes. With the new USMCA deal providing a certain degree of confidence in the markets, monetary policy officials may review their decision on the next policy interest rate announcement later this month.


Source: DesRosiers Automotive Consultants Inc.


In the car market, September sales have dipped by 7.4% in relation to the same month in 2017. With 173 thousands units sold, it marks the lowest performance for the month of September since 2014. Overall new vehicle sales for 2018 is still on track, down only 1.6% per cent for the year due strong sales in the first half of 2018. There many factors that can explain the decline in sales over the summer months including lower consumer confidence during the heat of the NAFTA renegotiations as the deadline was fast approaching and the auto tariffs threats. As Canada was able to secure a new deal on the eve of the deadline, we will see how the new car market adjusts for the remaining months of this year.


Source: DesRosiers Automotive Consultants Inc.

Car dealers’ revenue from new car sales remains strong, growing at a rate of 5.5% to more than $44 billion in first two quarters in comparison to last year’s revenues.


Source: DesRosiers Automotive Consultants Inc.

While the overall new car market has taken a hit this month, the gap between cars and trucks market share continues to grow this year. Seven in ten new vehicles sold are now trucks. The truck sales have been rapidly growing in the past five years as the demand for cars decreased. In relation to last year, September car sales have slipped by 13.7% whereas truck sales have only been down by 4.7%. Despite the market wide sluggish month, some are still performing really well.

The biggest gainers year to date are: Mitsubishi, with sales up 14.9% from last year; and Volvo, who has almost doubled its 2017 sales, which were up by 43.3%. The biggest winner is Genesis up by an impressive 170% from last September and sold 1020 units to date compared to 378 in 2017.


Source: DesRosiers Automotive Consultants Inc.

Écho-CADA Banner

Survol du marché et de l’économie — Données de septembre

Le 22 octobre 2018

Par Oumar Dicko

L’économie canadienne demeure soutenue. La croissance économique s’est accélérée à un taux annualisé de 2,9 % au deuxième trimestre, par rapport à 1,4 % au premier trimestre. La hausse a été principalement causée par un retour des exportations et la vigueur renouvelée des investissements commerciaux. Malgré les tensions au sujet des échanges commerciaux, les exportations ont remonté durant l’été grâce à une demande mondiale solide, à une économie américaine robuste et à des prix des marchandises plus élevés.

La population active a gagné le nombre impressionnant de 63 000 emplois en septembre, mais ce sont surtout les emplois à temps partiel qui ont augmenté. Le taux de chômage est descendu à 5,9 %.

L’inflation de l’indice des prix à la consommation est montée à 2,8 %, ce qui est bien au-dessus du taux cible normal de 2 %. La Banque du Canada a maintenu son taux d’intérêt directeur, malgré les pressions inflationnistes, sous prétexte de l’incertitude entourant l’incidence des querelles commerciales sur l’économie et les effets des récentes hausses des taux d’intérêt. Maintenant que le nouvel AEUMCA injecte un certain degré de confiance dans les marchés, les fonctionnaires responsables de la politique monétaire pourraient revenir sur leur décision lors de la prochaine annonce du taux directeur à la fin du mois.


Source : DesRosiers Automotive Consultants Inc.


Sur le marché automobile, les ventes de septembre ont plongé de 7,4 % par rapport au même mois en 2017. Les ventes de 173 unités représentent le pire mois de septembre depuis 2014. Dans l’ensemble, les ventes de véhicules neufs de 2018 demeurent sur la bonne voie; elles n’ont baissé que de 1,6 % grâce aux excellents résultats de la première moitié de l’année. Plusieurs facteurs peuvent expliquer le déclin des ventes durant l’été, dont la faible confiance des consommateurs au plus intense des négociations sur l’ALENA, l’approche de la date butoir et la menace de tarifs douaniers sur l’automobile. Puisque le Canada a réussi à obtenir une nouvelle entente à la dernière minute, nous pourrons voir comment le marché des véhicules neufs se corrigera pour les derniers mois de l’année.


Source : DesRosiers Automotive Consultants Inc.

Les revenus des concessionnaires sur les ventes de véhicules neufs demeurent solides; ils ont crû de 5,5 % par rapport à l’an dernier pour dépasser 44 G$ durant les deux premiers trimestres.


Source : DesRosiers Automotive Consultants Inc.

Si le marché des véhicules neufs en général en a pris un coup en septembre, l’écart entre les parts de marché des voitures et des camions continue de croître cette année. Sept véhicules neufs sur dix qui sont vendus en ce moment sont des camions. Les ventes de camions augmentent rapidement depuis cinq ans, tandis que la demande pour les voitures diminue. Comparativement à celles de l’an dernier, les ventes de voitures de septembre ont chuté de 13,7 %, tandis que les ventes de camions n’ont baissé que de 4,7 %. Malgré un mois terne à tous les égards, les choses vont très bien pour certains constructeurs.

Les plus grands vainqueurs jusqu’à maintenant cette année sont Mitsubishi, dont les ventes ont augmenté de 14,9 % par rapport à l’an dernier; et Volvo, qui a presque doublé ses ventes de 2017 (hausse de 43,3 %). Mais le champion est Genesis, dont les ventes ont augmenté de 170 % comparativement à septembre dernier, une amélioration impressionnante qui représente 1 020 unités par rapport à 378 à la même date en 2017.


Source : DesRosiers Automotive Consultants Inc.