Newsline Banner
Ottawa Urged to Keep One Set Of Emission Rules

Ottawa Urged to Keep One Set Of Emission Rules

September 24, 2018

Last week, CADA submitted a report to advocate for a single, North American set of vehicle emissions standards, in response to a Government of Canada discussion paper. This discussion paper covers the mid-term evaluation of the nation’s light-duty vehicle greenhouse gas emission regulations for the 2022–2025 model years.

In August, the Minister of Environment and Climate Change, Catherine McKenna, launched a consultation on the potential for revised fuel emission standards in Canada.

“CADA has made a submission on that topic, which is a hugely important issue for our industry and our dealer members,” says Michael Hatch, CADA’s Chief Economist. “The essence of our message is that we need to have the same set of rules as the U.S., and we can’t afford to branch off on our own or have tighter regulations in Canada.”

The debate over fuel economy regulations in Canada stems in large part from U.S. President Donald Trump’s push to move away from the approach his predecessor had put in place.

“The continentally-integrated approach achieved under the previous governments of former Canadian Prime Minister Stephen Harper and former U.S. President Barack Obama was very hard fought and we need to preserve that,” says Hatch.

The Government’s consultation will examine at a wide range of issues, including Canada’s commitment to the Paris Agreement; the cost associated with complying with existing light-duty vehicle regulations; and the competitiveness of the Canadian automotive industry within an integrated North American market for vehicle manufacturing and trade.

CADA’s submitted response is available for download by clicking the icon below.


Click to download the response

Écho-CADA Banner
On presse Ottawa de garder un seul ensemble de normes d’émission

On presse Ottawa de garder un seul ensemble de normes d’émission

Le 24 septembre 2018

La semaine dernière, la CADA a soumis un rapport préconisant un seul ensemble de normes d’émission des véhicules en Amérique du Nord en réponse à un document de travail (anglais seulement) du gouvernement du Canada. Ce document de travail couvre l’évaluation de mi-mandat de la réglementation nationale sur les émissions de gaz à effet de serre des véhicules légers pour les années modèles 2022 à 2025.

En août, la ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, a entrepris une consultation sur la possibilité de réviser les normes d’émission du Canada.

«La CADA présente un mémoire à ce sujet, un dossier extrêmement important pour notre industrie et nos concessionnaires», dit Michael Hatch, économiste en chef de la CADA. «L’essence de notre message, c’est que nous devons suivre le même ensemble de règles que les États-Unis. Nous ne pouvons pas nous permettre de faire bande à part ou d’imposer une réglementation plus stricte au Canada.»

Le débat sur les normes de consommation de carburant au Canada est issu en grande partie des efforts du président américain Donald Trump pour rejeter l’approche adoptée par son prédécesseur.

«Le système intégré à l’échelle du continent dont ont convenu les gouvernements précédents, soit l’ancien premier ministre du Canada Stephen Harper et l’ancien président des États-Unis Barack Obama, a été chèrement disputé, et nous devons le préserver», dit M. Hatch.

Le processus de consultation du gouvernement se penchera sur un vaste éventail de sujets, dont l’engagement du Canada dans l’Accord de Paris; les coûts associés au respect de la conformité aux règles existantes en matière de véhicules légers; et la compétitivité de l’industrie automobile canadienne au sein d’un marché nord-américain intégré sur les plans de la production et du commerce.

Pour télécharger la réponse soumise par la CADA, cliquez sur l’icône ci-dessous.


Cliquez pour télécharger la réponse (anglais seulement)