Newsline Banner
Market & Economy Watch – July Data

Market & Economy Watch – July Data

August 13, 2018

By Michael Hatch

The Canadian economy chugged along at the relatively modest rate of growth we’ve become accustomed to in recent years, growing at an annualized pace of 1.3 per cent in the first quarter this year. More recent numbers from July on the job market are encouraging. There were 54,000 jobs created in July, and the unemployment rate slid by 0.2 points to 5.8 per cent. Most of the roughly 250,000 jobs created in the last year have been full time, another encouraging sign for the labour market. Partially as a result of this, the Bank of Canada raised its key rate in July a quarter point to 1.5 per cent, citing strong export numbers and business investment.


Source: Desrosiers Automotive Consultants Inc.

In the new car market, the modest sales slide continued in July, with mid-year demand down by 3.6 per cent over last year’s record levels. That brings us, seven months into the year, just 0.7 points below last year’s sales levels with five months to go in the year. The past five months have posted negative sales growth over 2017 equivalents, but the modest level of these decreases still has the market within a close range of last year’s sales at the same point in the year.


Source: Desrosiers Automotive Consultants Inc.


Source: Desrosiers Automotive Consultants Inc.

Even in the context of (slightly) reduced new vehicle sales, revenues still grew in the first five months of the year by a percentage point to $54.2 billion on a seasonally-adjusted basis. That growth may come down, however, once June and July revenue data becomes available, given the relative weakness of those two months.


Source: Desrosiers Automotive Consultants Inc.

Even after a string of monthly sales decreases we remain on track for a close to 2 million sales year, barring a major trade flare up with America which continues to be possible. Another revenue record also remains a strong likelihood, with the continued shift from cars to trucks.

Écho-CADA Banner
Survol du marché et de l’économie – Données de juillet

Survol du marché et de l’économie – Données de juillet

Le 13 août 2018

Un texte de Michael Hatch

L’économie canadienne a poursuivi son petit bonhomme de chemin au rythme de croissance relativement modeste auquel elle nous a habitués ces dernières années. Pour le premier trimestre de l’année, le taux de croissance annualisé a été de 1,3 %. Les chiffres plus récents de juillet sur le marché de l’emploi sont encourageants. Il s’est créé 54 000 emplois en juillet, et le taux de chômage s’est établi à 5,8 % après avoir baissé de 0,2 point. La plupart des quelque 250 000 postes créés l’an dernier ont été des postes à temps plein, un autre signe encourageant pour le marché du travail. C’est en partie pour cette raison que la Banque du Canada a haussé son taux directeur d’un quart de point en juillet, à 1,5 %, en se basant sur la vigueur des exportations et les investissements des entreprises.


Source: Derosiers Automotive Consultants Inc.

Dans le segment des véhicules neufs, les ventes ont baissé encore un peu en juillet, alors que la demande avait diminué de 3,6 % en milieu d’année par rapport aux niveaux records de 2017. Au septième mois de l’année, cela nous amène à des ventes inférieures à celles de l’an dernier d’à peine 0,7 point, alors qu’il reste encore cinq mois à 2018. La croissance des ventes a été négative pour les cinq derniers mois par rapport à la période équivalente de 2017, mais la faiblesse de ces baisses maintient le marché à très courte distance des résultats de ventes au même point l’an dernier.


Source: Derosiers Automotive Consultants Inc.


Source: Derosiers Automotive Consultants Inc.

Malgré des ventes de véhicules réduites (légèrement), les revenus ont augmenté d’un point de pourcentage au cours des cinq premiers mois de l’année pour totaliser 54,2 milliards de dollars désaisonnalisés. Cette croissance pourrait être renversée, cependant, lorsque les données de juin et de juillet seront disponibles, compte tenu de la faiblesse relative de ces deux mois.


Source: Derosiers Automotive Consultants Inc.

Même après une série de baisses mensuelles des ventes, nous sommes bien partis pour vendre près de 2 millions d’unités cette année. Nous devons toutefois garder à l’esprit la possibilité d’une guerre commerciale avec les États-Unis. Un autre chiffre d’affaires record est aussi encore fort possible, alors que le segment des voitures continue de transférer des ventes à celui des camions.