Newsline Banner

Dealers Urged to Make Benefits Enrolment Mandatory

August 27, 2018

CADA 360 Employee Benefits is leading a new initiative to encourage all dealers to make enrolment in their dealership’s employee benefits plan a condition of employment. CADA developed a CADA 360 Mandatory Enrolment kit that helps explain why it’s so important, and it was just released to dealers on August 23rd.

“This move wasn’t driven by any legislative changes. Our Trustees reviewed this issue and determined that mandatory enrollment was a best practice we should follow. It reduces risk to the plan and is better for employers and employees,” said Karen O’Connell, CADA’s Director of Governance & Plan Management, Benefits 360 Health & Welfare Trust. “The reason we are encouraging dealerships to make their plan mandatory is to protect employees from unforeseen expenses and life events that might affect them financially, and to protect dealers from administrative liability.”

Formerly, CADA offered group benefits to dealers and employees on the condition that the majority of employees are enrolled. But going forward, for CADA 360 Employee Benefits plans with less than 50 employees, all new plans must be offered as a condition of employment. Existing plans can move to 100% mandatory, or opt to grandfather the handling of current employees, but all new hires must be enrolled as a mandatory condition of employment.

Terms or conditions of employment include things like an employee’s job responsibilities, work days, hours, breaks, dress code, vacation and sick days, pay and more. They also include benefits such as health insurance, life insurance and retirement plans. Even if an employee has to pay a portion of the premium, an employer can still insist.

“The challenge with enforcing a plan as a condition of employment is that it requires the dealership's plan administrator to have a good follow-up system and be aware of the importance of getting applications in on time, noting employee's life changes and making sure earnings are reported accurately,” said O’Connell. “The new CADA 360 HR Automation suite of tools we just launched can be very useful in helping dealerships improve their onboarding and record keeping.”

CADA 360 HR Automation automates, streamlines, and simplifies the management of important and often repetitive tasks and can ensure that your onboarding, benefits enrolment, health and safety training, and health and safety training are completed and confirmed by all members of your team.

Mandating coverage for all eligible employees helps spread the risk among the greatest number of participants and this provides protection for all employees makes the cost of coverage affordable for all plan members.

Écho-CADA Banner

La participation obligatoire au régime d’avantages sociaux préconisée

Le 27 août 2018

CADA 360  Avantages sociaux est la source d’une nouvelle initiative visant à encourager tous les concessionnaires à faire de la participation au régime d’avantages sociaux de leur concession une condition d’emploi. La CADA a créé la Trousse d’inscription obligatoire CADA 360 afin d’expliquer pourquoi c’est si important. Celle-ci a été mise à la disposition des concessionnaires la semaine dernière.

«Cette décision n’a pas été motivée par des changements législatifs. Nos fiduciaires ont étudié la question et déterminé que la participation obligatoire était une pratique exemplaire à suivre. Elle réduit les risques pour le régime et est à l’avantage des employeurs et des employés», dit Karen O’Connell, directrice, Gouvernance et gestion du régime de la Fiducie de santé et de bien-être Bénéfices 360 de la CADA. «Nous encourageons les concessions à rendre leur régime obligatoire pour protéger les employés en cas de dépenses imprévues et d’événements significatifs qui pourraient leur nuire financièrement; et pour protéger les concessionnaires contre la responsabilité administrative.»

Anciennement, la CADA offrait des avantages sociaux collectifs aux concessionnaires et à leurs employés à condition que la majorité de l’effectif soit inscrite. Mais à l’avenir, tous les nouveaux régimes CADA 360  Avantages sociaux dans les concessions qui comptent moins de 50 employés devront être une condition d’emploi. Les régimes existants peuvent devenir obligatoires ou garder leur droit acquis de gérer les employés actuels comme avant, mais la participation au régime sera une condition d’emploi pour tous les nouveaux employés.

Les modalités ou conditions d’emploi incluent notamment les responsabilités d’un employé, son horaire de travail (jours et heures), ses pauses, le code vestimentaire, ses vacances et ses congés de maladie et son salaire. Elles incluent aussi les avantages sociaux tels que l’assurance maladie, l’assurance vie et le régime de retraite. Même si un employé doit payer une partie des primes, l’employeur peut quand même insister.

«La difficulté d’imposer la participation à un régime comme condition d’emploi réside dans la nécessité, pour l’administrateur de régime de la concession, d’avoir un bon système de suivi en place et de comprendre l’importance de soumettre les demandes à temps, de tenir compte des changements dans la vie de l’employé et de veiller à ce que ses revenus soient déclarés avec exactitude», dit Mme O’Connell. «La nouvelle suite d’outils CADA 360  Automation des RH que nous venons de lancer peut être très utile pour aider les concessions à améliorer leur processus d’accueil des nouveaux employés et leur tenue de dossiers.»

CADA 360 – Automation des RH automatise, rationalise et simplifie la gestion de tâches importantes et souvent répétitives et peut veiller à ce que l’accueil, l’inscription au régime d’avantages sociaux, et la formation sur la santé et la sécurité soient faits et confirmés par tous les membres de votre équipe.

Rendre la couverture obligatoire pour tous les employés admissibles contribue à répartir le risque parmi le plus grand nombre de personnes possible. Cette approche fournit une protection à tous les employés et l’accès à une couverture à prix abordable à tous les participants de régime.