Newsline Banner
Future of Auto Retailing Study in the Works

Future of Auto Retailing Study in the Works

August 13, 2018

There’s a lot of fear, uncertainty and misinformation about what the future looks like for Canada’s auto retailers, and CADA is engaging one of country's top industry experts to prepare an in-depth report to help paint a clearer picture of what lies ahead.

Chuck Seguin, President of Seguin Advisory Services, will oversee the “Canadian Automotive Retail Network of the Future Project.”

Canadian consumers will be surveyed to better understand their views of auto retailing, along with in-depth perspectives provided by Canada’s car dealers, OEMs, and various industry leaders.

“Today there are many predictions and declarations about the future of the auto retail industry in Canada,” said John White, CADA President and CEO. “This report is not to cause alarm. We felt it was important to gather some facts and provide analysis to help dealers with their long-term business planning and strategy.”

CADA last tackled this subject with a 2010 white paper, “Canadian Dealer Network...The Road to the Future.” That white paper was put together over 2008-2010, which was an extremely volatile time in the industry.

But much has changed since then. “We are taking a fresh look at the industry,” said White. “There’s a recognition that the industry is changing at warp speed. We need to try to get a handle on this over the next 10 years.”

The new study will focus on three main areas: consumers, OEMs and dealers; and the main focus will be on auto retailing, said White, adding the report won’t focus on any particular brand or initiative, instead looking at the larger trends affecting the industry.

Dealers are feeling pressure on several fronts, with the emergence of new vehicle ownership models, the growth in mobility as a service, increasing pressures to provide a customer experience in keeping with other leading retailers, electrification of vehicles, and relations with OEMs to name a few.

The NADA recently commissioned a similar report addressing some of these issues, but White said it was important for dealers to have a truly Canadian perspective, and he wants the CADA study to have a broader focus.

The report is expected to be released in the spring of 2019, and will be made available to dealers for review. “We are doing this for the dealers, and I want to it to be accessed by the dealers.”

Écho-CADA Banner
On prépare une étude sur l’avenir de la vente au détail de véhicules

On prépare une étude sur l’avenir de la vente au détail de véhicules

Le 13 août 2018

Il y a beaucoup de craintes, d’incertitude et de désinformation quant à l’avenir des concessionnaires d’automobiles canadiens, et la CADA a retenu les services d’un des experts de l’industrie au pays pour préparer un rapport détaillé qui tracera un portrait mieux défini de ce qui nous attend.

Chuck Seguin, président de Seguin Advisory Services, sera responsable du projet «L’avenir du réseau canadien de ventes au détail d’automobiles».

On interrogera les consommateurs canadiens afin de mieux comprendre ce qu’ils pensent de la vente au détail de véhicules. Le rapport contiendra également des points de vue pénétrants de concessionnaires d’automobiles, de constructeurs et de divers chefs de file de l’industrie du Canada.

«De nos jours, on fait beaucoup de prédictions et de déclarations sur l’avenir du secteur de la vente au détail de véhicules au Canada», dit John White, président et chef de la direction de la CADA. «Ce rapport n’a pas pour but de semer la panique. Nous avons jugé important de recueillir des faits pour fournir une analyse qui aidera les concessionnaires dans leur planification commerciale et leur stratégie à long terme.»

La CADA s’est penchée sur le sujet pour la dernière fois en 2010, avec le livre blanc Réseau de concessionnaires canadiens... l’avenir des concessions automobiles. Ce livre blanc a été préparé entre 2008 et 2010, une période extrêmement instable pour l’industrie.

Mais beaucoup de choses ont changé depuis. «Nous portons un regard nouveau sur l’industrie», dit M. White. «Nous reconnaissons que l’industrie change à la vitesse de l’éclair. Nous devons essayer d’en maîtriser les tenants et les aboutissants pour les 10 prochaines années.»

La nouvelle étude mettra l’accent sur trois éléments principaux : les consommateurs, les constructeurs et les concessionnaires, le tout dans l’optique de la vente au détail de véhicules, au dire de M. White, qui ajoute que le rapport ne considérera pas une marque ou une initiative en particulier. Il s’intéressera plutôt aux grandes tendances qui touchent l’industrie.

Les concessionnaires sentent de la pression à plusieurs égards, avec l’émergence des nouveaux modèles de propriété des véhicules, la croissance de la mobilité en tant que service, les attentes grandissantes quant à l’expérience client, l’électrification des véhicules et les relations avec les constructeurs, entre autres.

La NADA a récemment commandé un rapport semblable qui se penche sur certains de ces dossiers, mais M. White indique qu’il était important pour les concessionnaires d’avoir une vue d’ensemble réellement canadienne, et il tient à ce que l’étude de la CADA ratisse plus large.

Le rapport devrait être publié au printemps 2019. Les concessionnaires pourront le consulter. «Nous le faisons pour les concessionnaires, et je veux que les concessionnaires y aient accès.»