Newsline Banner
Woman smiling as gold dollar signs fall, decreasing debt

Consumer auto debt down in 2017

New data shows that the amount of automotive debt Canadians are carrying declined slightly in 2017. The decrease took place in the context of an overall higher consumer debt load in other areas, according to a new report from TransUnion.

“This is great news for the Canadian consumer, and for the industry,” said Michael Hatch, CADA’s Chief Economist. “Financing is a huge part of our industry, with some 90 per cent of new car buyers requiring financing of some sort to make the purchase. The fact that real debt levels went down last year is very encouraging. The fact that average loan balances have basically been flat for the past two years is great news for the industry even as we continue to set records every year for overall sales.”

Inflation-adjusted average auto loan balances decreased slightly from $20,291 in 2016 to $20,160 last year, according to the report.

Canadians bought more than two million new vehicles in 2017, setting a new record and making it the fifth year in a row a sales record was achieved.

“Consumers continue to demand record numbers of new cars in Canada,” said Hatch. “The fact that debt has been declining speaks to the affordability factor: new vehicle prices have mostly defied inflationary pressures in the past decade or more, and the product quality gets better every year. While we continue to note that average loan terms continue to increase in excess of 70 months, at today’s levels, Canadians’ auto debt is entirely sustainable and, in fact, on the decline.”

Écho-CADA Banner
Femme souriante surveille une chuter de symboles du dollar, signifiant une baisse d'endettement

La dette automobile des consommateurs a diminué en 2017

De nouvelles données montrent que le montant d’endettement automobile des Canadiens a baissé légèrement en 2017. Ce recul s’est opéré dans le contexte d’une dette globale plus élevée dans les autres domaines, selon un nouveau rapport de TransUnion.

«C’est une excellente nouvelle pour le consommateur canadien et pour l’industrie», a dit Michael Hatch, économiste en chef de la CADA. «Le financement joue un rôle énorme dans notre industrie, puisqu’environ 90 pour cent des propriétaires de véhicules neufs ont eu besoin d’emprunter d’une façon ou d’une autre pour faire l’achat. Le fait que le niveau d’endettement réel a baissé l’an dernier est très encourageant. Et le fait que le solde de prêt moyen est resté stable depuis deux ans est une excellente nouvelle pour le secteur, alors que nous continuons de vendre un nombre record de véhicules chaque année.»

Le solde des prêts automobiles moyens en dollars constants a baissé légèrement, de 20 291 $ en 2016 à 20 160 $ l’an dernier, selon le rapport.

Les Canadiens ont acheté plus de deux millions de véhicules neufs en 2017, établissant ainsi un record et marquant la cinquième année d’affilée de ventes inégalées.

«Les consommateurs continuent de demander des véhicules neufs en nombre record au Canada», a dit M. Hatch. «La baisse de l’endettement est liée à l’abordabilité : les prix des véhicules neufs ont pour la majeure partie résisté aux pressions inflationnistes durant au moins la dernière décennie, et la qualité du produit s’améliore d’année en année. Bien que nous continuions d’observer l’allongement des prêts à plus de 70 mois, dans son état actuel, la dette automobile des Canadiens est entièrement viable et, en réalité, sur le déclin.»