Newsline Banner
Prescription bottle spilling pink pills

New deal to provide Canadians with savings on prescribed drugs

Canadian provinces have teamed up to negotiate a five-year deal with pharmaceutical companies to provide significant savings for Canadians using prescription generic drugs, participating public drug plans, and employee drug plans, according to Karen O’Connell, Director, Governance & Plan Management, Benefits 360 Health & Welfare Trust, CADA.

The deal will see the cost of approximately 70 of the most commonly prescribed drugs in the country reduced by 25-40 per cent. The initiative is not only important for Canadians in general, but for dealerships too, as it will provide them with savings on employee drug plans.

“Up until this point, the only price negotiations that had happened were regarding the public plans. This is the first time where the savings have been extended to private plans, which can help keep costs down for the long term,” said O’Connell, adding that “the savings will come from additional discounts on generic drugs over their brand name equivalents.”

This includes drugs used to treat health issues like high blood pressure, high cholesterol, and depression. The new deal comes into effect April 1, 2018, and is expected to provide enough savings to patients and employees to match or even surpass those achieved by Canadian governments, according to a news release from the Pan Canadian Pharmaceutical Alliance (pCPA), which represents the provinces, territories and federal government.

The new agreement between pCPA and the Canadian Generic Pharmaceutical Association (CGPA) was finalized after discussions led by Ontario, Saskatchewan and British Columbia had concluded.

Écho-CADA Banner
Bouteille d'ordonnance déverse des comprimés roses

Nouvelle entente qui fera économiser sur les médicaments d’ordonnance

Ensemble, les provinces canadiennes ont négocié avec les sociétés pharmaceutiques une entente de cinq ans qui fera réaliser des économies appréciables aux Canadiens qui prennent des médicaments génériques sur ordonnance, aux régimes d’assurance médicaments publics participants et aux régimes d’avantages sociaux, selon Karen O’Connell, directrice, Gouvernance et gestion du régime, Fiducie de santé et de bien-être Bénéfices 360, de la CADA.

En vertu de cette entente, le coût de quelque 70 des médicaments d’ordonnance les plus couramment prescrits au pays sera réduit de 25 à 40 %. L’initiative est importante non seulement pour les Canadiens en général, mais aussi pour les concessions, puisqu’elle leur permettra d’économiser sur les régimes d’assurance médicaments des employés.

«Jusqu’à maintenant, seuls les régimes publics avaient fait l’objet de négociations de prix. C’est la première fois que les économies sont aussi à la portée des régimes privés, ce qui pourrait contribuer à contrôler les coûts à long terme», a dit Mme. O’Connell, qui a ajouté que «les économies proviendront de rabais additionnels sur les médicaments génériques utilisés en remplacement de leurs équivalents d’origine».

Des médicaments utilisés pour traiter des problèmes de santé tels que l’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie et la dépression sont inclus dans la liste. La nouvelle entente prendra effet le 1er avril 2018, et les économies que réaliseront les patients et les employés devraient égaler, voire dépasser, celles dont profitent les gouvernements canadiens, selon un communiqué de presse de l’Alliance pancanadienne pharmaceutique (APP), qui représente les provinces, les territoires et le gouvernement fédéral.

La nouvelle entente entre l’APP et l’Association canadienne du médicament générique (ACMG) a été conclue après des discussions menées par l’Ontario, la Saskatchewan et la Colombie-Britannique.